Blog » Test Icy Box 240StU3, un boitier USB 3.0 en aluminium

Test Icy Box 240StU3, un boitier USB 3.0 en aluminium

Pour augmenter la capacité de stockage d’un PC portable ou tout simplement échanger des données entre plusieurs ordinateurs, le disque dur externe reste encore aujourd’hui la solution la plus pratique et rapide. Si l’offre en matière de modèles « clé en main » est vaste, il est parfois plus judicieux d’opter pour un boîtier nu afin de « recycler » un disque dur. L’opération peut aussi être plus intéressante d’un point de vue financier, surtout si vous comptez y installer un SSD afin de profiter de performances optimales. Parmi les constructeurs présents sur le marché des boîtier 2.5 pouces nu, Icy box, propriété de Raidsonic. La marque propose de nombreux modèles dont le IB-240StU3. Si l’apparence est plutôt flatteuse avec son look qui n’est pas sans rappeler les ordinateurs Apple, est-ce pour autant un bon choix ? La réponse dans la suite de ce test…

DSCF4375

Esthétiquement, l’Icy Box IB-240StU3 est réussi. Son look sobre et sa coque en aluminium font très bonne impression dès la première prise en main. Seul un petit autocollant vient « gâcher » cette sobriété mais il est très facile de l’ôter. Plus gênant en revanche, les arrêtes du boîtier sont assez « tranchantes ». Pas au point de se blesser mais pas très agréable. Un défaut généralisé sur la plupart des produits taillés dans un bloc d’aluminium. Les utilisateurs de MacBook Pro connaissent bien ce souci avec les bords du trackpad.

DSCF4408

Pour installer le disque dur, il faut sortir le tiroir. Sur le papier rien de plus simple. En pratique, c’est beaucoup plus compliqué. Le tiroir ne bouge que de quelques millimètres et malgré plusieurs essais, impossible de le sortir. Seule solution, utiliser une lame plate afin de faire levier. Périlleux et en prime, l’opération risque de laisser des traces sur le plastique noir !

DSCF4403

Une fois le disque en place, il ne reste plus qu’à replacer le tiroir dans son emplacement. Cette fois, l’opération ne pose guère de difficulté. Et, une fois inséré, aucun risque que le tiroir s’ouvre de façon fortuite lors du transport. Les utilisateurs ayant besoin d’extraire rapidement le disque passeront donc leur chemin et auront tout intérêt à opter pour un modèle plus approprié.

DSCF4376

Le boîtier étant maintenant opérationnel, il peut être raccordé à l’ordinateur. L’occasion de découvrir le principal défaut de cet Icy Box IB-240StU3, la câble USB ne tient pas un fois raccordé ! En cause, le port du boîtier un peu trop en retrait et la découpe du connecteur côté câble mal adaptée. Conséquence, au moindre mouvement, le câble se déconnecte entraînant avec lui le disque. Peu pratique et surtout potentiellement dangereux pour les données lorsque la déconnexion intervient en plein transfert…

DSCF4387

Côté performances, elles seront avant tout conditionnées par le choix du disque dur. Avec un SSD, le contrôleur plafonnent aux environ de 250 Mo/s. Impossible donc d’atteindre le débit maximal de l’USB 3.0 (environ 600 Mo/s) mais c’est le cas avec la quasi-totalité des boîtiers externes abordables du marché. Pour approcher de la limite théorique de l’USB 3.0 il faut opter pour un boîtier doté d’un excellent contrôleur à l’instar du FirmTek miniSwap/U3. Reste qu’avec un tarif de 100€, il faut vraiment avoir besoin de performances et transférer très régulièrement de gros volumes de données pour « rentabiliser » l’acquisition.

DSCF4393

Au final, l’Icy Box IB-240StU3 est un boîtier décevant. Certes son look est sympa et se marie parfaitement avec un ordinateur Apple mais le choix d’un câble USB inadapté qui ne tient pas en place dégrade l’expérience utilisateur au point de le rendre quasi-inutilisable au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *